Jeudi 30 mai 2019, départ de Lokemo à 8h09, arrivée à Tréguier à 17h20. Après un départ à la voile, la pétole nous contraint à utiliser le moteur. Après une panne d'essence à la hauteur de Basse Crublent, nous descendons le Jaudy à la voile.

Une très bonne ambiance à bord, chacun prend ses marques et admire le paysage (passage des 7 îles)

Le vent faiblit, nous amenons les voiles et nous voilà partis pour un bord moteur.

Arrivée à Tréguier avec occupation sauvage d'un ponton pour cause de saturation du ponton visiteur. Personne à la capitainerie pour nous gronder, nous sommes un jour férié.

Vendredi 31 mai, départ de Tréguier à 8h51, arrivée à Binic à 18h39. Beau temps et jolie brise, une fois sortis du Jaudy, nous avons navigué à la voile.

Pas une ride sur l'eau, nous remontons donc le Jaudy au moteur en admirant ses jolies rives. Le maitre de port nous rattrape à la deuxième bouée, nous lui promettons de payer au retour !

On sent le plaisir du barreur à sentir le bateau filer par une jolie brise. Partis pour un grand bord au près !

Tout allant bien, on en profite pour se restaurer à la sortie du passage de la gaine.

Et c'est un équipage attentif et motivé qui nous emmène à bon port. Ce bateau marche décidément très bien !

A l'approche de Binic, nous commençons à rencontrer d'autres vieux gréements se dirigeant comme nous vers le port.

Après avoir attendu notre tour devant le port, nous voici annoncés devant une foule nombreuse au passage de l'écluse du port à flot.

Après nous être faufilés parmi les nombreux bateaux invités, nous trouvons notre place au ponton. Chouette, il y a de la bière sur les quais !

Durant le wee-end, c'est relâche, le bateau reste à quai où une affiche explicative renseigne les visiteurs sur les bateaux exposés. L'occasion de gouter les excellents beignets de morue de la fête !

Lundi 3 juin, départ de Binic à 8h15, arrivée à Tréguier à 17h28. Après une aide de la responsable du port pour démarrer notre moteur capricieux, nous avons fait un beau parcours à la voile jusqu'à Bréhat où une mer un peu dure nous a obligé à amener le taillevent car son mât montrait des signes de faiblesse.

Un peu de rangement à bord en quittant Binic, avant d’entamer un grand bord vers Bréhat.

Le Barr Awel fait le plein ce jour là avec un équipage de 6. Toujours de la bonne humeur à bord.

Avec en arrière plan le phare des Heaux de Bréhat, un passage de la gaine vers 14h sous un ciel menaçant. Nous avançons désormais au moteur pour ne pas solliciter le mât de taillevent. Nous avons laissé derrière nous la mer un peu dure rencontrée en passant Bréhat.

Misaine et foc sont laissés établis afin de stabiliser le bateau. Nous retrouvons le beau temps en approchant de l'entrée du Jaudy.

Changement de quart, une future chef de bord prend le destin du navire en main !

La descente du Jaudy, toujours aussi belle !

Mardi 4 Juin, départ de Tréguier à 9h07, arrivée à Lokemo à 15h51. Un joli temps pour sortir du Jaudy, mais le reste du trajet sous grain avec visibilité très restreinte. Ça s'est découvert à l'approche de Lokemo.

Toujours de belle propriétés en bordure du Jaudy. On prépare une remontée au moteur sur une rivière sans une ride de vent.

De belle propriété en belle propriété, nous nous rapprochons de la sortie du Jaudy pour une dernière étape.

Le matin, le charpentier de marine est passé voir le mât de taillevent et nous a conseillé de l'étayer en utilisant sa drisse, ce que nous faisons pendant que tout est calme.

A partir de 11h, nous passons sous grain. On se dépêche de finir les sandwiches avant qu'ils ne soient réduits en bouillie par la pluie. Un copain ailé s'invite à bord.

Ce sympathique volatile nous a accompagné sur plusieurs miles. Bien qu'étant à portée de main, il s'est montré très confiant.

15h30, nous venons de virer le veau du Taureau, Lokemo est en vue. Nous arrivons en avance et il faut ralentir pour arriver avec de l'eau à la petite cale.

Fin de l'aventure. Nous avons passé quatre jours de navigation sur un bateau généreux, avec des équipages motivés dans une ambiance sympathique. Il ne vous reste plus qu'à vous embarquer sur de prochaines sorties pour gouter aux joies du Barr Awel;

previous arrow
next arrow
Slider